Eugenio Vileno

Eugenio Vileno

March 4, 1930 - January 5, 2021

It is with great sadness that the family of Eugenio Vileno announces his passing after a brief illness, on Tuesday, January 5th, 2021 at 2 AM, at the age of 90 years. Eugenio will be lovingly remembered by his wife of 57 years, Rosaria and his children, Luigina (Leo) and Antonio (Hilda). Eugenio will also be fondly remembered by his four grandchildren, Sara, Alex, Carlo and Leonardo, his sister, Lucia (Vincenzo), his brother-in-law Nicola and many relatives and friends.  You will always be remembered for your optimism, tenacity and love of life.  You are always with us in spirit, forever and ever more.

C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons la mort d’Eugenio Vileno. Il est décédé le mardi 5 janvier 2021 à 2h00 à l’âge de 90 ans. Il laisse derrière lui sa femme Rosaria, sa fille Luigina (Leo) et son fils Antonio (Hilda), ses petits-enfants Sara, Alexander, Carlo et Leonardo, sa soeur Lucia (Vincenzo), son beau-frère Nicola et beacoup de parenté et amis. Tout le monde s’en souvient de son enthousiasme, sa ténacité et son amour de la vie.  Il est toujours avec nous en esprit, et ne nous laissera jamais.

Circondata dall’affetto dei suoi cari, giorno 5 Gennaio 2021 alle ore 2, è tornato alla casa del Signore Eugenio Vileno. Ne danno la triste notizia la moglie Rosaria Rinaldi, la figlia Luigina (Leo) ed il figlio Antonio (Hilda), i nipoti Sara, Alexander, Carlo e Leonardo, la sorella Lucia (Vincenzo), il cognato Nicola e tanti parenti ed amici.  Tutti li ricordano del suo ottimismo, sua tenacità, e suo amore della vita.  Sará sempre con noi, nei nostre anime e nelle nostre cuori.

You will be able to follow a live stream as of January 15 at 10:30.

Le 15 janvier il y aura une diffusion en direct à partir de 10:30.

https://camstreamer.com/redirect/2726ec53640967e/S-52259

 


Place of funeral

The funeral will take place on at at Loreto (4975 Des Grandes Prairies, St-Leonard (QC) H1R 1A5) followed by burial at Notre Dame Des Nieges cemetery (4601 Cote Des Nieges, Montreal, QC, H3V 1E7)

Visiting Hours

  • Friday, January 15, 2021
  • 10:30 AM - 12:30 PM


Please feel free to sign the guestbook

Your email address will not be published. Required fields are marked *



  1. Estimada familia Vileno
    Quisiera que en este momento tan difícil, tengan la fortaleza para encontrar pronta resignación recordando los gratos momentos que vivieron juntos.

  2. Acompaño en su dolor a la familia y que Dios les mande fortaleza para superar su pérdida, mis oraciones están con ustedes.

    Silvia Cervantes

  3. Tío, primos, Luigina and family;
    My sincere condolences; He was such a wonderful man who was full of wisdom and strength. He always had a smile on his face and welcomed us into his family with open arms. I wish you all strength and I know that he is watching over you. I wish I could be there to honour your father along with you, we miss him very much and he will always be remembered.

  4. Our deepest condolences for the Vileno family; we will always remember your wonderful father/Nono and we wish you comfort.
    Our family is keeping you in our thoughts and prayers and we wish you strength for the days to come.
    Our heart goes out to each of you.

  5. Acompaño en su dolor a la familia, que Dios les mande fortaleza para superar su pérdida. Mis oraciones están con ustedes.
    Silvia Cervantes

  6. Acompaño en su dolor a la familia, que Dios les mande fortaleza para superar su perdida.
    Mis oraciones están con ustedes.

  7. Antonio, mis más sinceras condolencias por esta perdida tan sensible e irreparable.
    Te mando un fuerte abrazo!!!

  8. Lamentamos profundamente que su familia esté experimentando el dolor de una pérdida como esta. Deseando comodidad y fuerza para los días y las semanas venideros. Nuestro corazón está con cada uno de ustedes, manteniéndolos en nuestros pensamientos más cálidos mientras navegan en este momento difícil, y deseándoles esperanza y sanación cuando estén listos. Estaremos orando por todos ustedes.
    Que descanse en paz en el cielo.
    Con nuestro más sentido pésame Silvia Mora y familia.

    We are deeply sorry that your family is experiencing the pain of a loss like this. Wishing comfort and strength for the days and weeks to come. Our heart goes out to each of you, keeping you in our warmest thoughts as you navigate this difficult time, and wishing you hope and healing when you are ready. We will be praying for all of you.
    May he rest in peace in heaven.
    With our deepest sympathy Silvia Mora and family.

  9. My deepest condolences for the Vileno family.
    In difficult times all we need is the love and support of the people that surround us.
    Thoughts, prayers and my heart with you.

  10. I felt really sorry when I found out this sad new.
    I hope God will give you the strength and the peace that your hearts need in this moment.
    I believe that now you have and angel taking care of you.
    My deepest condolences and prayers for all the family.
    He will be always remember!
    Rest in peace
    A mis primos Carlo y Léo: cuiden mucho a su abuelita que ahora los necesita un poco más . Les mando un fuerte abrazo.

  11. Lamentamos el fallecimiento del Sr. Eugenio Vileno deseamos su eterno descanso y enviamos un fuerte abrazo a su familia, esperando que Dios envíe pronto consuelo a sus famiates y amigos. Descanse en Paz.

  12. A compañamos en estos momentos tan difíciles a la la familia Vileno. Deseamos que el Sr. Eugenio descanse en paz a la diestra de Dios. Rogamos por su eterno descanso y oramos para que Dios envíe pronto consuelo a sus familiares y amigos.

  13. Espero sinceramente que Dios les de fortaleza para superar estos momentos tan difíciles y les brinde consuelo sabiendo que su maravilloso y muy querido esposo ,padre y abuelo se encuentra en su presencia.
    Descanse en paz

    I sincerely hope that God gives you strength to overcome these difficult times and gives you comfort in knowing that your wonderful and much loved husband, father and grandfather is in his presence.
    Rest in peace

    Araceli Castro y familia.

  14. SENDING HEALING PRAYERS AND COMFORTING HUGS , WITH DEEPEST SYMPATHY WITH LOVE YOUR COUSINS , BIANCA AND RINO DI RIENZO AND SONS DAVID & STEVEN

  15. Sending healing prayers and comforting hugs to all of you .With deepest sympathy .All our love , cousins Bianca and Rino Di RIENZO and sons David and Steven

  16. Tout petit, il y a fort longtemps
    Le ciel est bleu et des nuées d’hirondelles tournoient dans le ciel.
    Au Pays, non… au village des enfants, la course effrénée des bambins tambourine les pierres dont sont constituées les escaliers de la Via Monte di Dio.
    Entre ombre et lumière méditerranéenne, la liberté sans entrave des enfants, leurs cris, dessinent des arabesques mouvantes et sonores qui apportent une fraicheur sans nuage à l’ambiance argentée que reflètent les murs de pierre sur la rue.
    Mêlé à ce tourbillon qui se resserre et se détend, je participe avec enthousiasme aux jeux du groupe.
    De temps en temps un adulte s’immisce dans ce carillon enfantin : un mot bref, une voix plus grave pour intimer un ordre ou donner une information sur des tâches à effectuer ou conseiller à un gamin de faire attention à ceci ou cela.
    Parmi elles, une voix que je n’ai jamais oubliée sortait de la fenêtre balcon du n° 56. Elle représentait pour nous, gamins, quelque chose de différent : c’était celle de Zio Eugenio qui récitait des vers de Dante, de la poésie, des dictons, qui racontait des contes et histoires. Parfois il s’enflammait avec son père à propos de politique. Il pouvait avoir une voix à frapper sur une enclume, ou douce et caressante pour s’imprégner des textes qu’il récitait. Pendant qu’il parlait, son intonation attirait notre attention d’enfants car il y avait toujours quelque chose de nouveau à apprendre.
    Mon admiration pour mon parrain s’est décuplée quand un soir, il est arrivé à me fabriquer un chapeau en carton en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
    De manière instinctive, sans le savoir, nous étions sensibles à la beauté des textes et à la rigueur du raisonnement de Zio Eugenio. Chaque fois que je retourne dans cette rue, la réverbération des murs me ramène à cette présence éclairante, comme si cette imprégnation était éternelle.
    La distance que les chemins de la vie ont creusé entre les êtres de la famille, n’ont pas diminué la tendresse que je leur voue et j’ai mal à ce départ qui éloigne un peu plus de nous toute cette fratrie égaillée à travers le monde.
    Antonio Vileno (France)

  17. Tout petit, il y a fort longtemps.
    Le ciel est bleu et des nuées d’hirondelles tournoient dans le ciel.
    Au Pays, non… au village des enfants, la course effrénée des bambins tambourine les pierres dont sont constituées les escaliers de la Via Monte di Dio.
    Entre ombre et lumière méditerranéenne, la liberté sans entrave des enfants, leurs cris, dessinent des arabesques mouvantes et sonores qui apportent une fraicheur sans nuage à l’ambiance argentée que reflètent les murs de pierre sur la rue.
    Mêlé à ce tourbillon qui se resserre et se détend, je participe avec enthousiasme aux jeux du groupe.
    De temps en temps un adulte s’immisce dans ce carillon enfantin : un mot bref, une voix plus grave pour intimer un ordre ou donner une information sur des tâches à effectuer ou conseiller à un gamin de faire attention à ceci ou cela.
    Parmi elles, une voix que je n’ai jamais oubliée sortait de la fenêtre balcon du n° 56. Elle représentait pour nous, gamins, quelque chose de différent : c’était celle de Zio Eugenio qui récitait des vers de Dante, de la poésie, des dictons, qui racontait des contes et histoires. Parfois il s’enflammait avec son père à propos de politique. Il pouvait avoir une voix à frapper sur une enclume, ou douce et caressante pour s’imprégner des textes qu’il récitait. Pendant qu’il parlait, son intonation attirait notre attention d’enfants car il y avait toujours quelque chose de nouveau à apprendre.
    Mon admiration pour mon parrain s’est décuplée quand un soir, il est arrivé à me fabriquer un chapeau en carton en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
    De manière instinctive, sans le savoir, nous étions sensibles à la beauté des textes et à la rigueur du raisonnement de Zio Eugenio. Chaque fois que je retourne dans cette rue, la réverbération des murs me ramène à cette présence éclairante, comme si cette imprégnation était éternelle.
    La distance que les chemins de la vie ont creusé entre les êtres de la famille, n’ont pas diminué la tendresse que je leur voue et j’ai mal à ce départ qui éloigne un peu plus de nous toute cette fratrie égaillée à travers le monde.
    Antonio Vileno (France)

  18. La perte de Zio Eugenio est inestimable parce qu’il est un être exceptionnel par l’esprit et le cœur et un homme exemplaire. C’est justement un exemple comme le sien qui peut nous donner du courage pour continuer nos chemins, nous aider à trouver du sens à nos actions et à nos affections, garder l’énergie dans un monde incertain.

    L’empreinte qu’il laisse est forte et rayonnante, comme sa personnalité, pour tous ceux qui l’ont connu et aimé. Il a su construire sa vie et prendre soin de sa famille au Canada, dans un autre pays que l’Italie de sa naissance, mais en conservant toujours son attachement à ses racines et à tous les membres de sa famille, dans tous les lieux où ils se trouvaient, proches ou lointains, en cultivant les liens avec tous et toutes. Il est toujours allé de l’avant, pour le travail et la réflexion, avec curiosité, intelligence, exigence. Il a aimé la vie et tout ce qui fait ses joies, il en a affronté les épreuves courageusement. Maîtrisant et pratiquant plusieurs langues, avec vivacité et avec humour, il a aimé le langage, la conversation, l’échange. Il incarne ainsi la générosité, la chaleur, l’hospitalité, la culture, l’alliance de la raison et des sentiments fraternels et solidaires pour sa famille mais aussi pour tous les humains à travers sa foi, à travers sa façon d’être. Le puzzle des souvenirs que nous avons de lui compose une très belle image d’humaniste.

    Avec émotion nous pensons très fort à toute sa famille en particulier Zia Rosaria, Luigina, Antonio, Leo, Hilda, Sara, Alex, Carlo, Leonardo et tous les proches. Nous nous associons à leur peine et nous les embrassons.

    Andrée, Jean Aurelio, Lorenzo Vileno (France)

  19. Vi stringo forte anche se lontani, mi sarebbe piaciuto conoscere di persona lo zio, ma grazie ai racconti di mia nonna Lucia e come se lo avessi conosciuto almeno un po’.

    Un abbraccio grande,

    Valentina